Paroisse Saint-Bruno les Chartreux
Prières choisies



Prières de l'Église. Symbole des apôtres. Symbole de Nicée. Je vous salue Marie. Notre Père. Gloire au Père et au Fils. Magnificat. Gloire à Dieu. Je confesse à Dieu. Te Deum. Tantum ergo. Veni, creator Spiritus. Veni Sancte Spiritus. Salve Regina. Angelus. Actes. Acte de contrition. Acte de foi. Acte d'espérance. Acte de charité. Textes saints. In Didaché. Les trois frères. In Écclésiaste. Prière de Manassé. Prières particulières. Pour des vocations de Pasteurs. Thomas d'Aquin. À l'approche de la mort. Quand je suis affamé. Éclaire ma journée. À Christ crucifié. Prière de Paul Claudel. Prière écrite par une personne malade. Pour demander la guérison physique. Par le Père Chevrier. Par Saint Benoît Labre. Par Saint Ignace de Loyola. Par l'Abbé Perreyve. De l'artisan. À Saint Bruno. Saint-François 4 prières. Par Saint Vincent de Paul. Par Jacob Libermann. Par Saint Bernard de Clairvaux 2 prières. Par Léonce de Grandmaison. Sous l'abri de ta miséricorde. De Zacharie (Luc I, 68-79). Par saint Jean-Paul II. Pour demander la guérison intérieure. Quand déclinera ma vie. Par Charles de Foucauld. Pour aller plus loin. Il passe le temps. Dieu très bon. De Karl Barth. fatima. lumen fidei. Notre -Dame de Fourvière. Thérèse d'Avila. Laudato 'si. Récite ton chapelet. Pour une belle vieillesse. Prière du vieillard. Entre tes mains. Pour l'unité des chrétiens.

Prières de l'Église. flecheHaute

Si nous voulons donc prier que descende sur nous le Royaume de Dieu, nous lui demandons cela à travers la puissance de la Parole : que je sois éloigné de la corruption, que je sois libéré de la mort, que je sois dégagé des chaînes de l'erreur ; que jamais la mort ne règne sur moi, que la tyrannie du mal n'ait jamais pouvoir sur moi, que l'adversaire ne domine pas sur moi ni ne me fasse prisonnier à travers le péché, mais que ton Règne vienne sur moi, afin que s'éloignent de moi ou, mieux encore, que disparaissent les passions qui, à présent, me dominent et règnent en maître.

Saint Grégoire de Nysse.

Symbole des apôtres. flecheHaute

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ,
son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit,
est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié,
est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu
le Père tout-puissant,
d'où il viendra juger les vivantset les morts.

Je crois en l'Esprit Saint,
à la sainte Église catholique,
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
à la vie éternelle.
Amen.

Symbole de Nicée. flecheHaute

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre.
de l'univers visible et invisible.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ
Le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles.
Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé, de même nature que le Père ;
et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
il descendit du ciel.
Par l'Esprit-Saint, il a pris chair de la Vierge Marie,
et s'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour,
conformément aux Écritures,
et il monta au ciel : il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire,
pour juger les vivants et les morts ;
et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint,
qui est Seigneur et qui donne la vie ;
il procède du Père et du Fils,
Avec le Père et le Fils,
il reçoit même adoration et même gloire ;
il a parlé par les prophètes.
Je crois en l'Église,
une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême
pour le pardon des péchés.

J'attends la résurrection des morts,
et la vie du monde à venir.
Amen.

Credo in unum Deum,
Patrem omnipotentem,
factorem cæli et terræ,
visibilium omnium et invisibilium.
Et in unum Dominum Jesum Christum Filium Dei unigenitum.
Et ex Patre natum ante omnia sæcula.
Deum de Deo, lumen de lumine,
Deum verum de Deo vero.
Genitum, non factum, consubstantialem Patri :
per quem omnia facta sunt.
Qui propter nos homines,
et propter nostram salutem decendit de cælis.
Et incarnatus est de Spiritu sanctœx Maria Virgine.
Et homo factus est.
Crucifixus etiam pro nobis,
sub Pontio Pilato passus, et sepultus est.
Et resurrexit tertia die, secundum Scripturas.
Et ascendit in cælum : sedet ad dexteram Patris.
Et iterum venturus est cum gloria,
judicare vivos et mortuos : cujus regni non erit finis.
Et in Spiritum sanctum, Dominum, et vivificantem :
qui ex Patre Filioque procedit.
Qui cum Patre et Filio simul adoratur, et conglorificatur :
qui locutus est per Prophetas.
Et unam, sanctam, catholicam, et apostolicam Ecclesiam.
Confiteor unum baptisma in remissionem peccatorum.
Et expecto resurrectionem mortuorum.
Et vitam venturi sæculi.
Amen.

Je vous salue Marie. flecheHaute

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
le Seigneur est avec vous ;
vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort,
Amen.

Ave Maria, gratia plena,
Dominus tecum,
benedicta tu in mulieribus,
et benedictus fructus ventris tui, Jesus.

Sancta Maria, mater Dei,
ora pro nobis peccatoribus,
nunc et in hora mortis nostræ.
Amen.

Notre Père. flecheHaute

Notre Père
Qui es aux cieux
Que ton nom soit sanctifié
Que ton règne vienne,
Que ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui
Notre pain de ce jour,
Pardonne-nous nos offenses,
Comme nous pardonnons aussi
À ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
Mais délivre-nous du Mal.
Car c'est à toi qu'appartiennent
Le règne, la puissance et la gloire
Pour les siècles des siècles.

Pater noster, qui es in cælis ;
sanctificetur nomen tuum ;
adveniat regnum tuum ;
fiat voluntas tua, sicut in cælo, et in terra.
Panem nostrum quotidiannum da nobis hodie,
et dimitte nobis debita nostra,
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris ;
et ne nos inducas in tentationem ;
sed libera nos a malo.
Amen.

Gloire au Père et au Fils. flecheHaute

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit,
comme il était au commencement,
maintenant et toujours,
dans les siècles des siècles.
Amen.

Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto
Sicut erat in principio
et nunc et semper
et in sæcula sæculorum.
Amen.

Magnificat. flecheHaute

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur!

Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom!

Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,
De la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Magnificat anima mea Dominum.
Et exsultavit spiritus meus in Deo salutari meo.

Quia respexit humilitatem ancillæ suæ
ecce enim ex hoc beatam me dicent omnes generationes.

Quia fecit mihi magna qui potens est
et sanctum nomen ejus.

Et misericordiæ ejus a progenie in progenies timentibus eum.
Fecit potentiam in brachio suo disperit superbos
mente cordis sui.

Deposuit potentes de sede et exaltavit humiles.
Esurientes implevit bonis et divites dimisit inanes.

Suscepit Isræl puerum suum recordatus misericordæ suæ.
Sicut locutus est ad patres nostros
Abraham et semini ejus in sæcula.

Gloire à Dieu. flecheHaute

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t'adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le père tout puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car toi seul es saint,
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père.
Amen

Gloria in excelsis Deo.
Et in terra pax hominibus bonæ voluntatis.
Laudamus te.
Benedicimus te.
Adoramus te.
Glorificamus te.
Gratias agimus tibi
Propter magnam gloriam tuam.
Domine Deus, Rex cælestis,
Deus Pater omnipotens.
Domine Fili unigénite, Jesu Christe.
Domine Deus, Agnus Dei, Filius Patris.
Qui tollis peccata mundi, miserere nobis.
Qui tollis peccata mundi,
Suscipe deprecationem nostram.
Qui sedes ad déxteram Patris,
Miserére nobis.
Quoniam tu solus Sanctus.
Tu solus Dominus.
To solus Altissimus, Jesu Christe.
Cum Sancto Spiritu
in gloria Dei Patris.
Amen.

Je confesse à Dieu. flecheHaute

Je confesse à Dieu tout-puissant,
je reconnais devant mes frères
que j'ai péché en pensée, en parole,
par action et par omission ;
oui, j'ai vraiment péché.
C'est pourquoi je supplie la Vierge Marie,
les anges et tous les Saints,
et vous aussi mes frères,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu
Que le Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde,
qu'il nous pardonne nos péchés
et nous conduise à la vie éternelle.
Amen.

Confiteor Deo omnipotenti
beatæ Mariæ semper Virgini
beato Michæli Archangelo
beato Joannni Baptistæ
sanctis apostolis Petro et Paulo
omnibus Sanctis
et tibi Pater
quia peccavi nimis cogitatione
verbo et opere
mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa
Ideo precor beatam Mariam semper Virginem
beatum Michælem Archangelum
beatum Joanem Baptistam
Sanctos apostolos Petrum et Paulum
omnes Sanctos et Te Pater
orare pro me ad Dominum Deum nostrum
Misereatur nostri omnipotens Deus
et dimissis peccatis nostris
perducat nos ad vitam æternam
Amen

Indulgentiam, absolutionem et remissionem
peccatorum nostrorum
tribuat nobis omnipotens
et misericors Dominus.
Amen

Te Deum. flecheHaute

À Dieu, notre louange!
Seigneur, nous te glorifions.
À toi, Père éternel,
la terre entière te vénère.
À toi les anges
et toutes les puissances d'en haut.
À toi tous les esprits bienheureux
redisent sans cesse :
Saint! Saint! Saint!
Le Seigneur, Dieu de l'univers ;
le ciel et la terre
sont remplis de ta gloire.
Le chœur glorieux des apôtres,
les prophètes,
l'armée des martyres
chantent ta gloire.
Par toute la terre,
la Sainte Église confesse,
Ô Père, ton infinie majesté ;
ton adorable
et unique vrai Fils ;
avec le Saint-Esprit consolateur.
Ô Christ, tu es le Roi de gloire.
Tu es le Fils éternel du Père.
Pour libérer l'humanité,
tu t'es fait homme,
ne dédaignant pas le corps de la Vierge.
Toi, Vainqueur de la mort,
tu ouvres aux croyants le Royaume des cieux ;
tu sièges à la droite de Dieu,
dans la gloire du Père.
Nous croyons que tu es le juge qui doit venir.
Daigne alors secourir
tes serviteurs que tu as rachetés
par ton précieux sang.
Fais qu'ils soient au nombre de tes saints,
dans la gloire éternelle.
Sauve ton peuple, Seigneur, et bénis ton héritage.
Sois leur guide
et conduis-les sur le chemin d'éternité.
Chaque jour, nous te bénissons,
Nous louons ton nom
à jamais, et dans les siècles des siècles.
Daigne, Seigneur,
veiller sur nous et nous garder de tout péché.
Aie pitié de nous, Seigneur,
aie pitié de nous.
Que ta miséricorde,
Seigneur, soit sur nous,
puisque tu es notre espoir.
Tu es, Seigneur, mon espérance ;
jamais je ne serai déçu.

Te Deum laudamus,
te Dominum conditemur,
Te æternum Patrem,
omnis terra veneratur.
Tibi omnes angeli,
tibi cæli et universæ potestates.
Tibi cherubim et seraphim
incessabili voce proclamant :
Sanctus, Sanctus, Sanctus,
Dominus Deus Sabaoth.
Pleni sunt cæli et terra
maiestatis gloriæ tuæ.
Te gloriosus apostolorum chorus,
te prophetarum laudabilis numerus,
te martyrum condidatus
laudat exercitus.
Te per orbem terrarum
sancta confitetur Ecclesia,
Patrem immensæ maiestatis ;
venerandum tuum verum
et unicum Filium ;
Sanctum quoque Paraclitum Spiritum.
Tu rex gloriæ, Christe.
Tu Patris sempiternus es Filius.
Tu, ad liberandum suscepturus hominem,
non horruisti Virginis uterum.
Tu, devicto mortis aculeo,
aperuisti credentibus regna cælorum.
Tu ad dexteram Dei sedes,
in gloria Patris.
Iudex crederis esse venturus.
Te ergo quæsumus,
tuis famulis subveni,
quos pretioso sanguine redemisti.
Æterna fac cum sanctis tuis
in gloria numerari.
Salvum fac populum tuum, Domine,
et benedic hereditati tuæ.
Et rege eos, et extolle
illos usque in æternum.
Per singulos dies benedicimus te ;
et laudamus nomen tuum
in sæculum, et in sæculum sæculi.
Dignare, Domine,
die isto sine peccato nos custodire.
Miserere nostri, Domine,
miserere nostri.
Fiat misericordia tua,
Domine, super nos,
quemadmodum speravimus in te.
In te, Domine, speravi :
non condundar in æternum.

Tantum ergo. flecheHaute

Ce sacrement est admirable!
Vénérons-le humblement,
Et qu'aux préceptes anciens
Succède un rite nouveau!
Que la foi vienne suppléer
À nos sens et à leurs limites!

Au Père, au Fils notre Louange,
L'allégresse de nos chants :
Gloire, honneur, puissance.
Et toute bénédiction
Au Père, au Fils et à l'Esprit dont il procède
Égale acclamation dans la lumière.
Ainsi soit-il!

Prions le Seigneur.

Seigneur Jésus Christ, dans cet admirable sacrement tu nous a laissé le mémorial de ta passion ; donne-nous de vénérer d'un si grand amour le mystère de ton Corps et de ton Sang, que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de ta rédemption. Toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit pour les siècles des siècles. Amen.

Bénédiction du Saint Sacrement.

Dieu soit béni.
Béni soit son Saint Nom.
Béni soit Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme.
Béni soit le Nom de Jésus.
Béni soit son Sacré Cœur.
Béni soit son précieux Sang.
Béni soit Jésus dans le très Saint Sacrement de l'autel.
Béni soit l'Esprit Saint Consolateur.
Bénie soit l'auguste Mère de Dieu, la très Sainte Vierge Marie.
Bénie soit sa Sainte et Immaculée Conception.
Bénie soit sa glorieuse Assomption.
Béni soit le nom de Marie, Vierge et Mère.
Béni soit Saint Joseph, son très chaste époux.
Béni soit Dieu dans ses anges et dans ses saints.

Tantum ergo sacramentum
veneremur cernui
Et antíquum documentum
novo cedat ritui
Præstet fides supplementum
sensuum defectui
Genitori, Genitoque
laus et iubilatio
Salus, honor, virtus quoque
sit et benedíctio

Oremus.

Deus, qui nobis sub sacramento mirabili passionis tuæ memoriam reliquisti : tribue, quæsumus, ita nos Corporis et Sanguinis tui sacra mysteria venerari, ut redemptionis tuæ fructum in nobis jugiter sentiamus. Qui vivis et regnas cum Deo Patre in unitate Spiritus Sancti, Deus, per omnia sæcula sæculorum. Amen.

Veni, creator Spiritus. flecheHaute

Viens, Esprit Créateur,
visite l'âme de tes fidèles,
emplis de la grâce d'En-Haut
les cœurs que tu as créés.

Toi qu'on nomme le Consolateur,
Le don du Dieu trèsHaut,
La source vivante, le Feu, la Charité,
L'Onction spirituelle.

Tu es l'Esprit aux sept dons,
le doigt de la main du Père,
Son authentique promesse,
Celui qui enrichit toute prière.

Fais briller en nous ta lumière,
Répands l'amour dans nos cœurs,
Soutiens la faiblesse de nos corps
Par ton éternelle vigueur!

Repousse au loin l'Ennemi,
Donne-nous la paix qui dure ;
Que sous ta prévenante conduite,
nous évitions tout mal et toute erreur.

Fais-nous connaître le Père,
révèle-nous le Fils,
et toi, leur commun Esprit,
fais-nous toujours croire en toi.

Gloire soit à Dieu le Père,
au Fils ressuscité des morts,
à l'Esprit Saint Consolateur,
maintenant et dans tous les siècles.
Amen.

Veni, creatorSpiritus,
Mentes tuorum visita,
Imple superna gratia
Quæ tu creasti pectora.

Qui diceris Paraclitus,
Altissimi donum Dei.
Fons vivus, ignis, caritas
Et spiritalis unctio.

Tu septiformis munere,
Digitus paternæ dexteræ.
Tu rite promissum Patris,
Sermone ditans guttura.

Accende lumen sensibus
Infunde amorem cordibus,
Infirma nostri corporis
Virtute firmans perpeti.

Hostem repellas longius
Pacemque dones protinus ;
Ductore sic te prævio
Vitemus omne noxium.

Per te sciamus da Patrem,
Noscamus atque Filium ;
Teque utriusque Spiritum
Credamus omni tempore.

Deo Patri sit gloria,
Et Filio, qui a mortuis
Surrexit, ac Paraclito
In sæculorum sæcula.
Amen.

Veni Sancte Spiritus. flecheHaute

Viens, Esprit-Saint,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos,
dans la fièvre, la fraîcheur,
dans les pleurs, le réconfort.

Ô lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu'à l'intime
le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n'est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

À tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu,
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Veni, Sancte Spiritus,
et emitte cælitus
lucis tuæ radium.

Veni, pater pauperum,
veni, dator munerum
veni, lumen cordium.

Consolator optime,
dulcis hospes animæ,
dulce refrigerium.

In labore requies,
in æstu temperies
in fletu solatium.

Ô lux beatissima,
reple cordis intima
tuorum fidelium.

Sine tuo numine,
nihil est in homine,
nihil est innoxium.

Lava quod est sordidum,
riga quod est aridum,
sana quod est saucium.

Flecte quod est rigidum,
fove quod est frigidum,
rege quod est devium.

Da tuis fidelibus,
in te confidentibus,
sacrum septenarium.

Da virtutis meritum,
da salutis exitum,
da perenne gaudium.

Salve Regina. flecheHaute

Salut, ô Reine, Mère de miséricorde,
Notre vie, notre douceur, notre espérance, salut!
Enfants d'Ève exilés, nous crions vers toi.
Vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant,
dans cette vallée de larmes.
Ô toi, notre avocate, tourne vers nous tes regards
miséricordieux.
Et après l'exil de cette vie,
montre-nous Jésus, le fruit béni de tes entrailles.
Ô clémente, ô miséricordieuse,
ô très douce Vierge Marie!

Salve Regina, mater misericordiæ
vita, dulcedo, et spes nostra, salve,
Ad te clamamus, exsules filii Hevæ.
Ad te suspiramus, gementes et flentes
in hac lacrimarum valle.
Eia ergo, advocata nostra,
illos tuos misericordes oculos
ad nos converte.
Et Jesum, benedictum fructum ventris tui,
nobis post hoc exilium ostende.
ô clemens, ô pia, ô dulcis Virgo Maria!

Angelus. flecheHaute

L'ange du Seigneur
porta l'annonce à Marie
Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je vous salue, Marie.

« Voici la servante du Seigneur.
Qu'il me soit fait selon votre parole. »

Je vous salue, Marie…

Et le Verbe s'est fait chair,
et il a habité parmi nous.

Je vous salue, Marie…

Priez pour nous,
sainte Mère de Dieu,
afin que nous devenions dignes
des promesses du Christ.

Prions le Seigneur.

Que ta grâce, Seigneur notre Père,
se répande en nos cœurs ;
par le message de l'ange,
tu nous as fais connaître
l'incarnation de ton Fils bien-aimé,
conduis-nous par sa passion et par sa croix
jusqu'à la gloire de la résurrection.
Par Jésus Christ, notre Seigneur.

Amen

Angelus Domini,
Nuntiavit Mariæ
Et concepit de Spiritu Sancto.

Ave Maria, gratia plena. Dominus tecum.
Benedicta tu in muliéribus et benedictus fructus tui, Iesus.
Sancta Maria, Mater Dei,
ora pro nobis peccaoribus,
nunc et inhora mortis nostræ.

Ecce ancilla Domini.
Fiat mihi secundum verbum tuum.

Ave Maria, gratia plena…

Et Verbum caro factum est.
Et habitavit in nobis.

Ave Maria, gratia plena,…

Ora pro nobis, sancta Dei Genetrix.
Ut digni efficiamur promissionibus Christi.

Oremus.

Gratiam tuam,
quæsumus, Domine,
mentibus nostris infunde :
Ut qui Angelo nuntiante,
Christi Filii tui incarnationem cognovimus
per passionem ejus et crucem,
ad resurrectionis gloriam perducamur.
Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen.

Actes. flecheHaute

Acte de contrition. flecheHaute

forme ancienne

Mon Dieu, j'ai un très grand regret
de t'avoir offensé,
parce que tu es infiniment bon,
infiniment aimable,
et que le péché te déplaît.
Je prends la ferme résolution,
avec le secours de ta sainte grâce,
de ne plus t'offenser et de faire pénitence.

forme récente

Mon Dieu, j'ai péché
contre toi et mes frères,
mais près de toi se trouve le pardon.
Accueille mon repentir
et donne-moi la force de vivre
selon ton amour.

Acte de foi. flecheHaute

Forme ancienne

Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités
que tu as révélées et que tu nous enseignes
par ton Église,
parce que tu ne peux ni te tromper, ni nous tromper.

Forme récente

Je crois en toi, Seigneur.
Tu es un seul Dieu,
mais tu t'es révélé Père, Fils et Saint-Esprit.
Par le baptême,
tu m'as fait participer à ta vie.
Fortifie ma foi
et donne-moi d'agir en toute chose
comme ton Fils Jésus Christ.

Acte d'espérance. flecheHaute

Forme ancienne

Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités
que tu as révélées et que tu nous enseignes
par ton Église,
parce que tu ne peux ni te tromper, ni nous tromper.

Forme récente

J'espère en toi, Seigneur.
À ceux qui t'aiment tu as promis la vraie vie.
Dans les difficultés de l'existence
et à l'heure de la mort,
affermis ma confiance
en celui qui nous donne une vie nouvelle
par sa victoire sur la mort,
ton Fils Jésus Christ.

Acte de charité. flecheHaute

Forme ancienne

Mon Dieu, je t'aime de tout mon cœur
et par-dessus toute chose,
parce que tu es infiniment bon
et infiniment aimable,
et j'aime mon prochain comme moi-même
pour l'amour de toi.

Forme récente

Je t'aime Seigneur,
parce que tu m'as aimé le premier.
Que ton Esprit augmente en moi la charité
me fasse aimer tous les hommes
comme celui qui les aima jusqu'au bout,
ton Fils Jésus Christ.

Textes saints. flecheHaute

In Didaché. flecheHaute

Nous te rendons Grâces notre Père
Pour la sainte vigne de David ton serviteur,
Que tu nous a fait connaître par Jésus ton serviteur
À toi la gloire pour les siècles.

Nous te rendons Grâces notre Père
Pour la vie et la connaissance
Que tu nous a fait connaître par Jésus ton serviteur
À toi la gloire pour les siècles.

Comme ce pain rompu
D'abord dispersé sur les montagnes
A été recueilli pour devenir un
Qu'ainsi ton Église soit rassemblée
Des extrémités de la terre dans ton royaume
Car à toi appartiennent la gloire
Et la puissance par Jésus-Christ
Pour les siècles.

Nous te rendons Grâces Père très Saint
Pour ton saint Nom
Que tu as fait habiter dans nos cœurs
Et pour la connaissance la foi et l'immortalité
Que tu nous a fait connaître par Jésus ton serviteur
À toi la gloire pour les siècles.

C'est toi maître tout-puissant
Qui as créé l'univers
Pour la gloire de ton nom
Et qui as donné aux hommes
La nourriture et le breuvage en jouissance
Pour qu'ils te rendent Grâces

Les trois frères. flecheHaute

Louez le Seigneur, toutes les œuvres du Seigneur, célébrez et glorifiez-le dans l'éternité!
Louez le Seigneur, tous les anges du Seigneur, louez le Seigneur, tous les cieux!
Louez le Seigneur, toutes les eaux qui coulez sous les cieux, louez le Seigneur, toutes les puissances du Seigneur!
Louez le Seigneur, soleil et lune, louez le Seigneur, étoiles du ciel!
Louez le Seigneur, toutes les pluies et toutes les rosées, louez le Seigneur, tous les esprits de Dieu!
Louez le Seigneur, feu et chaleur, louez le Seigneur, froids et glaces!
Louez le Seigneur, glaces et neiges, louez le Seigneur, nuits et jours!
Louez le Seigneur, lumière et ténèbres, louez le Seigneur, nuages et éclairs!
Terre, loue le Seigneur, célèbre et glorifîe-le dans l'éternité!
Louez le Seigneur, montagnes et collines, louez le Seigneur, toutes choses qui verdissez sur la terre!
Louez le Seigneur, toutes les sources, louez le Seigneur, toutes les mers et tous les torrents!
Louez le Seigneur, toutes les bêtes des eaux, louez le Seigneur, tous les oiseaux du ciel!
Louez le Seigneur, tous les animaux des champs, louez le Seigneur, tous les enfants des hommes!
Israël, loue le Seigneur, célèbre et glorifîe-le dans l'éternité!
Louez le Seigneur, prêtres de Dieu, louez le Seigneur, serviteurs de Dieu!
Louez le Seigneur, âmes des justes, louez le Seigneur, tous les saints et humbles de cœur!
Loué sois-tu, Seigneur, au plus haut des
cieux, célébré et magnifié dans l'éternité!

In Écclésiaste. flecheHaute

Je veux te rendre grâce, Seigneur Roi,
je veux te louer, Dieu mon sauveur,
je rends grâce à ton Nom.

Car tu t'es fait pour moi protecteur et secours,
tu as racheté mon corps de la perdition,
du filet de la langue calomnieuse,
des lèvres de ceux qui pratiquent le mensonge,
et face à mes adversaires
tu t'es fait mon soutien et tu m'as racheté
- selon la grandeur de ta miséricorde et de ton Nom-
des morsures de gens prêts à me dévorer,
de la main de ceux qui en voulaient à ma vie,
des multiples afflictions que j'ai connues,
de la suffocation d'un brasier qui m'entourait
et du milieu d'un feu que je n'avais pas allumé,
des profondeurs des entrailles de l'Hadès,
de la langue impure et de la parole mensongère
- calomnie d'une langue injuste auprès du roi.
Mon âme a vu la mort de près
et ma vie était proche de l'Hadès en bas.
On me cernait de toute part, et personne pour secourir!
Je cherchais du regard de l'aide auprès des hommes,
et il n'y en avait pas!
Je me souviens alors de ta miséricorde, Seigneur,
et de ton œuvre des temps anciens,
que tu délivres ceux qui t'attendent
et que tu les sauves de la main des ennemis.
Et je fis monter de la terre ma prière,
et je fis monter de la terre ma supplication,
je priai pour être préservé de la mort ;
j'invoquai le Seigneur, père de mon Seigneur :
« Ne m'abandonne pas dans les jours d'affliction,
au temps des orgueilleux, quand je suis sans secours ;
je louerai sans cesse ton nom
et je le chanterai dans une action de grâce. »

Et ma prière fut exaucée :
tu me sauvas de la perdition
et tu me délivras du temps mauvais.
C'est pourquoi je veux te rendre grâce et te louer,
et bénir le Nom du Seigneur.

(Si 511-12)

Prière de Manassé. flecheHaute

J'ai péché et le nombre de mes péchés est plus grand que celui des grains de sable de la mer. Je suis ployé sous le faix des liens d'airin et je n'ai plus de repos. C'est pourquoi j'incline mon cœur et je te demande grâce… que tu veuilles me secourir selon ta grande miséricorde, et ainsi je te louerai toute ma vie.

Prières particulières. flecheHaute

Pour des vocations de Pasteurs. flecheHaute

Seigneur,
sur la margelle du puits de Sychar,
Tu attends tes disciples
Après le départ de la Samaritaine.
Tu les veux missionnaires
Et leur ouvres les yeux :
« Voyez les blés sont mûrs pour la moisson! »

Comme sur les bords du Jourdain,
Appelle ceux dont tu veux faire
Non tes serviteurs, mais tes amis.
C'est toi qui les choisis :
Qu'ils répondent pleinement
À ton amour prévenant.

Avec Marie à Cana et au Calvaire,
Tu les conduis vers ton heure.
Toi, le Bon Pasteur, invite-les à te suivre,
Pour qu'ils aient au cœur l'amour du troupeau.
Qu'ils s'imprègnent de l'odeur des brebis
Et sachent aussi s'inspirer de leur flair
Pour trouver les meilleurs pâturages!

Que ton Esprit infuse la charité pastorale
Au plus profond de leur âme :
Ainsi rendus capables de te suivre jusqu'au bout,
Toi, l'Agneau Pasteur qui enlève le péché du monde,
Qu'ils reçoivent ta vie toute tournée vers le Père
Pour la donner en abondance!
Amen

Fr. Robert Le Gall, Archevêque de Toulouse.

Thomas d'Aquin. flecheHaute

La « Prière quotidienne » de Saint Thomas d'Aquin :

« Accordez-moi, Dieu miséricordieux, de désirer ardemment ce qui vous plaît, de le rechercher prudemment, de le reconnaître véritablement et de l'accomplir parfaitement, à la louange et à la gloire de votre nom.

Mettez de l'ordre en ma vie, accordez-moi de savoir ce que vous voulez que je fasse, donnez-moi de l'accomplir comme il faut et comme il est utile au salut de mon âme.

Que j'aille vers vous, Seigneur, par un chemin sûr, droit, agréable et menant au terme, qui ne s'égare pas entre les prospérités et les adversités, tellement que je vous rende grâces dans les prospérités, et que je garde la patience dans les adversités, ne me laissant ni exalter par les premières, ni déprimer par les secondes.

Que rien ne me réjouisse ni me m'attriste, hors ce qui me mène à vous ou m'en écarte. Que je ne désire plaire ou ne craigne de déplaire à personne, si ce n'est à vous. Que tout ce qui passe devienne vil à mes yeux à cause de vous, Seigneur, et que tout ce qui vous touche me soit cher, mais vous, mon Dieu, plus que tout le reste.

Que toute joie me dégoûte qui est sans vous, et que je ne désire rien en dehors de vous. Que tout travail, Seigneur, me soit plaisant qui est pour vous, et tout repos ennuyeux qui est sans vous. Donnez-moi souvent de diriger mon cœur vers vous, et, dans mes défaillances, de les peser avec douleur, avec un ferme propos de m'amender.

Rendez-moi, Seigneur Dieu, obéissant sans contradiction, pauvre sans défection, chaste sans corruption, patient sans protestation, humble sans fiction, joyeux sans dissipation, sérieux sans abattement, retenu sans rigidité, actif sans légèreté, animé de votre crainte sans désespoir, véridique sans duplicité, faisant le bien sans présomption, reprenant le prochain sans hauteur, l'édifiant de parole et d'exemple sans simulation.

Donnez-moi, Seigneur Dieu, un cœur vigilant que nulle curieuse pensée ne détourne de vous, un cœur noble que nulle indigne affection n'abaisse, un cœur droit que nulle intention perverse ne dévie, un cœur ferme que nulle épreuve ne brise, un cœur libre que nulle violente affection ne subjugue.

Accordez-moi, Seigneur mon Dieu, une intelligence qui vous connaisse, un empressement qui vous cherche, une sagesse qui vous trouve, une vie qui vous plaise, une persévérance qui vous attende avec confiance, et une confiance qui vous embrasse à la fin.

Accordez-moi d'être affligé de vos peines par la pénitence, d'user en chemin de vos bienfaits par la grâce, de jouir de vos joies surtout dans la patrie par la gloire. Vous qui, étant Dieu, vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il. »

À l'approche de la mort. flecheHaute

S'il te plaît, Seigneur,
À la pensée de la mort,
À l'approche de la mort,
Ne me retire pas le don de la joie.
Que la fragilité de mon corps et sa lente usure
Ne fassent jamais pâlir mon sourire,
N'altèrent jamais ma bienveillance intérieure.
Parce que je suis le réceptacle de ta vie.
Je voudrais que cette vie rayonne autour de moi,
Jusqu'en la minute inimaginable
où je m'endormirai sur ton épaule.

Père Ambroise-Marie Carré (1908-2004)

Quand je suis affamé. flecheHaute

Seigneur, quand je suis affamé donne-moi quelqu'un qui ait besoin de nourriture
Quand j'ai soif, envoie-moi quelqu'un qui ait besoin d'eau
Quand j'ai froid, envoie-moi quelqu'un à réchauffer
Quand je suis blessée, donne-moi quelqu'un consoler
Quand ma croix devient lourde, donne-moi la croix de quelqu'un d'autre à partager
Quand je suis pauvre, conduis-moi à quelqu'un dans le besoin
Quand je n'ai pas de temps, donne-moi quelqu'un que je puisse aider un instant
Quand je suis humiliée, donne-moi quelqu'un dont j'aurai à faire l'éloge
Quand je suis découragée, envoie-moi quelqu'un à encourager
Quand j'ai besoin de la compréhension des autres, donne-moi quelqu'un qui ait besoin de la mienne
Quand j'ai besoin qu'on prene soin de moi, donne-moi quelqu'un dont j'aurai à prendre soin
Quand je ne pense qu'à moi, tourne mes pensées vers autrui

Traduction et adaptation libre de Cocotte, litteratureaudio. com

Éclaire ma journée.. flecheHaute

Seigneur, voici encore quelques heures de ma vie
Qui viennent de passer
Une journée de plus : tu sais, toi, ce qu'elle a été.
Moi, je ne le sais pas bien ;
Mais, je te le demande, éclaire-moi de ta lumière.
Je veux me tourner vers toi.
Aujourd'hui, tu m'appelais.
Tu m'as demandé d'accomplir ta volonté.
Y ai-je prêté attention?
Ai-je répondu selon ton amour?

Seigneur, pardonne-moi :
J'ai vécu machinalement, je ne me souviens de rien.
Donne-moi la force de me souvenir
Pour que mes jours ne s'écoulent pas comme une fumée.
Donne-moi de vivre pleinement, Seigneur,
Puisque tu me donnes la vie.
Donne-moi de vivre pour t'aimer.
Fais que mes sentiments ne soient pas aussi fugitifs
Que des nuages ou des poussières
Qui sont le jouet des vents.
Fais que ma vie ne soit pas consumée
De façon éphémère, en vain, pour rien,
Mais qu'elle s'inscrive jour après jour
Dans l'éternité de ton amour.

Cardinal Lustiger — Premiers pas dans la prière.

À Christ crucifié. flecheHaute

No me mueve, mi Dios, para quererte

Ce qui me pousse à t'aimer, mon Dieu, ce n'est pas le ciel que tu m'as promis,
Si je ne t'offense pas, ce n'est pas non plus par crainte de l'enfer,
C'est seulement ton amour qui me pousse à t'aimer.

Ce qui me pousse à t'aimer, c'est de te voir cloué sur la croix,
Ce qui me pousse à t'aimer, c'est de voir les plaies de ton corps,
La Passion que tu as subie, et ta mort.
Ce qui me pousse et m'entraîne, finalement, c'est l'amour que tu as pour moi.

Et c'est si vrai que, même s'il n'y avait pas le ciel, je t'aimerais,
Même s'il n'y avait pas d'enfer, je te craindrais
Tu n'as rien à me donner en échange de mon amour
Et, même si ce que j'espère, je ne l'atteins pas,
Je t'aime et je t'aimerai jusqu'à ma mort.

Traduction et adaptation libre de Cocotte, litteratureaudio. com

Prière de Paul Claudel. flecheHaute

Il est midi.
Je vois l'église ouverte.
Il faut entrer.
Mère de Jésus Christ, je ne viens pas prier.
Je n'ai rien à offrir et rien à demander.
Je viens seulement, Mère, pour vous regarder.
Vous regarder, pleurer de bonheur,
Savoir cela que je suis votre fils
Et que vous êtes là.
Rien que pour un moment
Pendant que tout s'arrête.
Midi!

Prière écrite par une personne malade. flecheHaute

Ô Seigneur puis-je toucher ton cœur par ma prière
Je sais que nous sommes si nombreux à te prier
Et j'ai peur de répéter toujours les mêmes choses
Mon mal, ma souffrance, je te les offre comme pénitence
Ô Seigneur, apprends-moi à prier
Que l'espérance ne vienne jamais à me manquer
J'insiste pour te demander ton aide
Accorde-moi ton regard pour une minute seulement
Aie pitié de moi Seigneur
Ôte-moi un peu de ma douleur
Mais si tout cela doit servir pour parvenir jusqu'à Toi

Pour demander la guérison physique. flecheHaute

Seigneur Jésus, je crois que tu es vivant et ressuscité,
je crois que tu es réellement
présent dans le très Saint Sacrement de l'autel
et en chacun de nous qui croyons en toi.

Je te loue, je t'adore,
et je te rends grâce Seigneur,
pour être venu chez moi,
comme Pain vivant descendu du Ciel.

Tu es la plénitude de la vie.
Tu es la résurrection et la vie.
Toi, Seigneur, tu es la santé des malades.

Aujourd'hui, je veux te présenter tous mes maux,
parce que tu es égal hier, aujourd'hui et toujours,
et tu me rejoins là où je me trouve.
Tu es l'éternel présent et tu me connais.
Seigneur, je te demande d'avoir pitié de moi.

Visite-moi par ton Évangile,
afin que tous reconnaissent que tu es vivant
dans ton Église, aujourd'hui.
Que se renouvellent ma foi et ma confiance en toi :
je t'en supplie, Jésus.

Aie pitié des souffrances de mon corps,
de mon cœur et de mon âme.

Aie pitié de moi, Seigneur, bénis-moi
et fais que je puisse retrouver la santé.

Que ma foi grandisse
et m'ouvre aux merveilles de ton amour,
pour que je sois témoin de ta puissance et de ta compassion.

Père Émilien Tardif.

Par le Père Chevrier. flecheHaute

Ô bon et très doux Jésus,
je me prosterne à tes pieds en ta présence.
Je te prie et conjure, avec toute la ferveur de mon âme,
de daigner graver dans mon cœur
de vifs sentiments de foi, d'espérance et de charité,
un vrai repentir de mes fautes
et une volonté très ferme de m'en corriger,
pendant que je considère en moi-même
et contemple en esprit tes cinq plaies,
avec une grande affliction et une grande douleur, ayant devant les yeux ces paroles
que le prophète David mettait déjà sur tes lèvres,
ô bon et très doux Jésus :
« Ils ont percé mes mains et mes pieds ;
je puis compter tous mes os!
Jésus! que rien ne me trouble,
que rien ne m'arrête en chemin.
Tu es le seul but de ma vie,
le reste n'est rien ;
pourvu que je t'aime et que j'aille vers toi,
peu importe le reste.
Que je sache bien te sacrifier, Seigneur,
toutes mes peines d'esprit et de cœur.
La terre n'est rien, le monde n'est rien ;
toi, Jésus, tu es tout pour moi
qui suis tout à toi.

Par Saint Benoît Labre. flecheHaute

Mon Dieu, accordez-moi, pour Vous aimer, trois cœurs en un seul.

Le premier, pour Vous,
pur et ardent comme une flamme,
me tenant continuellement en Votre Présence
et me faisant désirer parler de Vous,
agir pour Vous,
et, surtout, accueillir avec patience
les épreuves qu'il me sera donné
de devoir surmonter au cours de ma vie.

Le second, tendre et fraternel envers le prochain,
me portant à étancher sa soif spirituelle
en lui confiant Votre Parole,
en étant Votre témoin
comme en priant pour lui.
Que ce cœur soit bon
pour ceux qui s'éloignent de Vous,
et plus particulièrement encore s'ils me rejettent ;
qu'il s'élève vers Vous,
Vous implorant de les éclairer
afin qu'ils parviennent à se libérer des filets du chasseur.
qu'il soit, enfin, plein de compassion
pour celles et ceux qui ont quitté ce monde
dans l'espérance de Vous voir face à face.

Le troisième, de bronze,
rigoureux pour moi-même,
me rendant vainqueur des pièges de la chair,
me gardera de tout amour-propre,
me délivrera de l'entêtement,
me poussera à l'abstinence
et m'incitera à me défier du péché.
Car je sais que
plus je maîtriserai les séductions de la nature,
plus grand sera le bonheur
dont Vous me comblerez dans l'éternité.

Par Saint Ignace de Loyola. flecheHaute

Âme du Christ, sanctifie-moi,
Corps du Christ, sauve-moi.
Sang du Christ, enivre-moi.
Eau du côté du Christ, fortifie-moi.
Ô bon Jésus, exauce-moi.
Dans tes saintes plaies, cache-moi.
Ne permets pas que je sois jamais séparé de toi.
De l'esprit mauvais, défends-moi,
et ordonne-moi de venir à toi,
afin qu'avec tes anges et tes saints
je te loue pour les siècles des siècles.
Amen

Ô Verbe de Dieu,
apprends-moi à être généreux,
enseigne-moi à te servir
comme tu le mérites,
à donner sans compter,
à combattre sans souci des blessures,
à travailler sans chercher le repos,
à me dépenser sans attendre d'autre récompense
que de savoir que je fais ta sainte volonté.

Seigneur, nous croyons en toi

Seigneur,
nous te prions avec confiance.
Nous croyons que ton Fils Jésus Christ
a souffert sa Passion pour libérer le monde entier.

Seigneur, nous croyons en toi.

Dieu, notre Père,
le mal risque de nous faire perdre confiance.
Nous croyons que ton Fils Jésus Christ
par sa résurrection a vaincu la mort
et toute forme du mal.

Seigneur, nous croyons en toi.

Seigneur Jésus, tu as pris soin de la foule des hommes,
tu es passé en faisant le bien et en guérissant,
tu es pour nous la source de tout réconfort,

Seigneur, nous croyons en toi.

Seigneur, Jésus,
par ta croix et ta résurrection,
tu as consacré la victoire de la vie
sur toutes les puissances du mal ;
Tu es notre lumière, notre seule espérance.

Seigneur, nous croyons en toi.

Par l'Abbé Perreyve. flecheHaute

Vierge sainte, au milieu de vos jours glorieux,
n'oubliez pas les tristesses de la terre.
Jetez un regard de bonté sur ceux qui sont dans la souffrance,
qui luttent contre les difficultés et qui ne cessent
de tremper leurs lèvres aux amertumes de la vie.
Ayez pitié de ceux qui s'aimaient et qui ont été séparés.

Ayez pitié de ceux qui souffrent de l'isolement du cœur
Ayez pitié de la faiblesse de notre foi.
Ayez pitié de ceux que nous aimons.
Ayez pitié de ceux qui prient, de ceux qui tremblent,
de ceux qui pleurent.
Donnez à tous l'espérance et la paix!
Amen!

De l'artisan. flecheHaute

Seigneur
Apprends-moi Seigneur à bien user du temps que tu me donnes
Pour travailler et à bien l'employer sans rien en perdre

Apprends-moi à tirer profit des erreurs passées
Sans tomber dans le scrupule qui ronge

Apprends-moi à prévoir le plan sans me tourmenter
À imaginer l'œuvre sans me désoler si elle jaillit autrement

Apprends-moi à unir la hâte et la lenteur
La sérénité et la ferveur
Le zèle et la paix

Aide-moi au départ de l'ouvrage
Là où je suis le plus faible

Aide-moi au cœur du labeur à tenir le fil de l'attention
Et surtout comble
Toi-même
Les vides de mon œuvre.

Dans tout labeur de mes mains
Laisse une grâce de toi pour parler aux autres
Et un défaut de moi pour me parler à moi-même.

Garde en moi l'espérance de la perfection
Sans quoi je perdrais cœur

Garde-moi dans l'impuissance de la perfection
Sans quoi je me perdrais d'orgueil

Purifie mon regard
Quand je fais mal il n'est pas sûr que ce soit mal
Et quand je fais bien il n'est pas sûr que ce soit bien

Seigneur enseigne-moi à prier avec mes mains
Mes bras et toutes mes forces
Rappelle-moi que l'ouvrage de ma main t'appartient
Et qu'il m'appartient de te le rendre en le donnant

Que si je fais par goût du profit,
comme un fruit oublié
je pourrirai à l'automne,
que si je fais pour plaire aux autres,
comme la fleur de l'herbe je fanerai au soir.
Mais si je fais pour l'amour du bien, je demeurerai dans le bien.

ET LE TEMPS DE FAIRE BIEN

ET À TA GLOIRE

C'EST TOUT DE SUITE

À Saint Bruno. flecheHaute

Ô Dieu! qui avez suscité saint Bruno
pour être la lumière de l'Église par sa doctrine
et le modèle des solitaires par sa retraite,
faites que j'imite cette profonde humilité
qui le porta à fuir dans le désert
pour éviter les honneurs qu'on lui offrait ;
que j'aie cet attrait
pour la pénitence dont il fut animé,
cette union parfaite
qu'il contracta avec vous dans la prière,
cet éloignement pour le commerce du monde,
qui l'en détacha réellement.

Ô saint Restaurateur de la vie solitaire,
priez pour nous,
afin qu'en suivant vos exemples,
et en marchant sur vos traces dans la voie étroite
nous puissions avoir part à la récompense
dont Dieu a couronné vos travaux.
c
Ainsi soit-il

Saint-François 4 prières. flecheHaute

I

Seigneur faites de moi
un instrument de votre paix
Là où il y a la haine que je mette l'amour.
Là où il y a une offense que je mette le pardon.
Là où il y a la discorde que je mette l'union.
Là où il y a l'erreur que je mette la vérité.
Là où il ya le doute que je mette la foi.
là où il y a du désespoir que je mette l'espérance.
Là où il y a les ténèbres que je mette la lumière.
là où il y a la tristesse que je mette la joie.

II

Ô Seigneur
faites que je ne cherche pas tant
à être consolé qu'à consoler
à être compris qu'à comprendre
à être aimé qu'à aimer

Car c'est en donnant que l'on reçoit
c'est en s'oubliant qu'on se trouve
c'est en pardonnant que l'on est pardonné
c'est en mourant que l'on ressuscite à la vie éternelle

Hymne du soleil

Très Haut, Tout Puissant, et Tout Bon Seigneur,
A toi sont les louanges, la gloire, l'honneur, et toute bénédiction!
A toi seul, Très-Haut, ils conviennent,
Et nul homme n'est digne de nommer ton nom.
Loué sois-tu, Seigneur, avec toutes tes créatures,
Et tout particulièrement notre frère le Soleil,
Qui nous donne le jour et par qui tu nous éclaires ;
Et qui est beau et rayonnant, et qui, avec sa grande splendeur.
Nous porte signification de Toi, Très-Haut!
Et loué sois-tu, Seigneur, pour nos sœurs la lune et les étoiles,
Que tu as créées au ciel, claires et précieuses et belles!
Et loué sois-tu, Seigneur, pour notre frère le vent.
Et pour l'air et les nuages, et pour le serein et pour tous les temps,
Au moyen desquels tu donnes soutien à tes créatures!
Et loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur l'eau,
Qui est très utile, et humble et chaste!
Et loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre frère le feu
Au moyen duquel tu éclaires la nuit,
Et qui est beau et joyeux, et robuste et fort!
Et loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur, la mère Terre,
Qui nous entretient et nous supporte,
Et produit les divers fruits, et les fleurs colorées, et les arbres!
Louez et bénissez le Seigneur, et rendez-lui grâce,
Et servez-le avec grande humilité!

Tu es saint

Tu es Saint, Seigneur, Seul Dieu
Qui fais des merveilles
Tu es fort, tu es grand, tu es très haut
Tu es tout puissant, Toi Père Saint
Roi du ciel et de la terre
Tu es Trine et Un, Seigneur, Dieu de Dieu
Tu es le Bien, tout Bien, le souverain Bien
Seigneur, Dieu vivant et vrai
Tu es amour, charité
Tu es sagesse
Tu es humilité
Tu es patience
Tu es beauté
Tu es sécurité
Tu es quiétude
Tu es joie et allégresse
Tu es notre espérance
Tu es justice et tempérance

Tu es tout
Notre richesse à suffisance
Tu es beauté
Tu es mansuétude
Tu es protecteur
Tu es gardien et défenseur
Tu es force
Tu es refuge
Tu es notre espérance
Tu es notre foi
Tu es notre charité
Tu es notre douceur
Tu es notre vie éternelle
Grand et admirable Seigneur
Dieu tout-puissant
Miséricordieux
Sauveur

Par Saint Vincent de Paul. flecheHaute

Heureux ceux qui respectent
mes mains décharnées et mes pieds déformés.
Heureux ceux qui conversent avec moi
bien que j'aie désormais quelque peine
à bien entendre leurs paroles.
Heureux ceux qui comprennent
que mes yeux commencent à s'embrumer
et mes idées à s'embrouiller.
Heureux ceux qui m'assurent qu'ils m'aiment
et que je suis encore bonne
ou bon à quelque chose.
Heureux ceux qui m'aident à vivre
l'automne de ma vie…

Par Jacob Libermann. flecheHaute

Que la paix de Dieu
La douceur la modération
Et la joie
Etablissent en vous leur demeure
Et ne vous quittent jamais.

Par Saint Bernard de Clairvaux 2 prières. flecheHaute

Souvenez-vous

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie,
qu'on n'a jamais entendu dire
qu'aucun de ceux qui ont eu recours à vous,
imploré votre protection ou réclamé votre secours,
ait été abandonné.

Animé d'une pareille confiance,
ô Vierge des vierges, ô ma Mère,
je cours, je viens à vous et,
gémissant sous le poids de mes péchés,
je me prosterne à vos pieds.

Ô Mère du Verbe incarné,
ne rejetez pas mes humbles prières,
mais écoutez-les favorablement
et daignez les exaucer.

Amen

Dans la tempête

Dans la tempête, regarde l'étoile, invoque Marie!

Ô toi, qui que tu sois,
qui dans cette marée du monde,
te sens emporté à la dérive parmi orages et tempêtes,
plutôt que sur la terre ferme,
ne quitte pas les feux de cet astre,

si tu ne veux pas sombrer dans la bourrasque.
Quand se déchaînent les rafales des tentations,
quand tu vas droit sur les récifs de l'adversité,
regarde l'étoile, appelle Marie!

Si l'orgueil, l'ambition, la jalousie te roulent dans leurs vagues,
regarde l'étoile, crie vers Marie!

Si la colère ou l'avarice,
si les sortilèges de la chair
secouent la barque de ton âme,
regarde vers Marie!

Quand, tourmenté par l'énormité de tes fautes,
honteux des souillures de ta conscience,
terrorisé par la menace du jugement,
tu te laisses happer par le gouffre de la tristesse,
par l'abîme du désespoir,
pense à Marie.

Dans les dangers,
dans les angoisses,
dans les situations critiques,
pense à Marie, crie vers Marie!

Que son nom ne quitte pas tes lèvres,
qu'il ne quitte pas ton cœur,
et pour obtenir la faveur de ses prières,
ne cesse d'imiter sa vie.

Fais ta propre expérience de Marie!
Si tu la suis, point ne t'égares.
Si tu la pries, point ne désespère.
Si tu la gardes en pensée, point de faux pas.
Qu'elle te tienne, plus de chute.
Qu'elle te protège, plus de crainte.
Sous sa conduite, plus de fatigue.
Grâce à sa faveur, tu touches au port.

Par Léonce de Grandmaison. flecheHaute

Sainte Marie, Mère de Dieu
gardez-moi un cœur d'enfant,
pur et transparent comme une source ;
obtenez-moi un cœur simple
qui ne savoure pas les tristesses ;
un cœur magnifique à se donner,
tendre à la compassion ;
un cœur fidèle et généreux,
qui n'oublie aucun bien
et ne tienne rancune d'aucun mal.

Faites-moi un cœur doux et humble,
aimant sans demander de retour,
joyeux de s'effacer dans un autre cœur
devant votre divin Fils ;
un cœur grand et indomptable
qu'aucune ingratitude ne ferme,
qu'aucune indifférence ne lasse ;
un cœur tourmenté de la gloire de Jésus-Christ,
blessé de son amour
et dont la plaie ne guérisse qu'au ciel.

Sous l'abri de ta miséricorde. flecheHaute

Sous l'abri de ta miséricorde,
nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu.
Ne méprise pas nos prières
quand nous sommes dans l'épreuve,
mais de tout danger délivre-nous toujours,
ô Vierge glorieuse et bénie!

Très ancienne prière à la Vierge

De Zacharie (Luc I, 68-79). flecheHaute

Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël
parce qu'il a visité et délivré son peuple
et nous a suscité une force de salut
dans la maison de David son serviteur

C'est ce qu'il avait annoncé par la bouche
de ses saints prophètes d'autrefois
un salut qui nous libère de nos ennemis
et des mains de tous ceux qui nous haïssent.

Il a montré sa bonté envers nos pères
et s'est rappelé son alliance sainte,
le serment qu'il a fait à Abraham notre père :
il nous accorderait
après nous avoir rachetés aux mains des ennemis,
de lui rendre sans crainte notre culte
dans la piété et la justice sous son regard,
tout au long de nos jours.

Et toi, petit enfant,
tu seras appelé prophète du Très-Haut,
car tu marcheras par-devant
sous le regard du Seigneur,
pour préparer ses routes,
pour donner à son peuple la connaissance du salut
par le pardon des péchés.

C'est l'effet de la bonté profonde de notre Dieu :
grâce à elle, nous a visités l'astre levant venu d'en-haut.
Il est apparu à ceux qui se trouvent
dans les ténèbres et l'ombre de la mort,
afin de guider nos pas sur la route de la paix.

Par saint Jean-Paul II. flecheHaute

Ô Dieu, de qui vient toute paternité au ciel et sur la terre,
Toi, Père, qui es Amour et Vie,
Fais que sur cette terre,
par ton fils Jésus-Christ, « né d'une femme »,
et par l'Esprit-saint, source de charité divine,
chaque famille humaine devienne un vrai sanctuaire de la vie et de l'amour,
pour les générations qui se renouvellent sans cesse.

Que ta grâce oriente les pensées et les actions des époux
vers le plus grand bien de leurs familles,
de toutes les familles du monde.

Que les jeunes générations trouvent dans la famille
un soutien inébranlable,
qui les rende toujours plus humaines,
et les fassent croître dans la vérité et dans l'amour.

Que l'amour, affermi par la grâce du sacrement de mariage,
soit plus fort que toutes les faiblesses et toutes les crises
que connaissent parfois nos familles.

Enfin, nous te le demandons
par l'intercession de la Sainte Famille de Nazareth
qu'en toutes les nations de la terre,
l'Église puisse accomplir avec fruit,
sa mission dans la famille et par la famille.

Toi qui es la Vie, la Vérité et l'Amour,
dans l'unité du Fils et du Saint-Esprit.
Amen

Pour l'année de la famille en 1994

Pour demander la guérison intérieure. flecheHaute

Père de bonté, Père d'amour,
je Te bénis, je Te loue et je Te remercie
parce que c'est par amour que Tu nous as donné Jésus.

Merci, Père, parce qu'à la lumière de l'Esprit-Saint,
nous comprenons que Jésus est lumière et vérité,
le Bon Pasteur, venu pour que nous ayons la vie
et que nous l'ayons en abondance.

Aujourd'hui, Père, je veux me présenter
devant Toi comme ton fils.
Tu me connais par mon nom.
Tourne ton regard de Père sur ma vie.
Tu connais mon cœur et les blessures de ma vie.
Tu sais tout ce que j'aurais voulu faire
et que je n'ai pas fait ;
le mal que j'ai fait
et celui que m'ont fait les autres.
Tu connais mes limites, mes erreurs et mes péchés.
Tu connais mes troubles et mes complexes.

Aujourd'hui, Père, je Te demande,
par l'amour qui t'unit à ton Fils Jésus Christ,
de répandre en moi ton Esprit Saint,
pour que la chaleur de ton amour salvifique
pénètre au plus intime de mon cœur.

Toi qui guéris les cœurs brisés
et panses toute blessure,
guéris, en cet instant,
mon âme, mon esprit, ma mémoire
et tout mon être.

Entre en moi, Seigneur Jésus, comme tu es entré
là où se tenaient tes disciples apeurés.
Tu es apparu au milieu d'eux et Tu leur as dit :
« La paix soit avec vous!

Entre dans mon cœur et donne-moi la paix ;
remplis-moi d'amour.
Nous avons que l'amour chasse la peur.

Passe dans ma vie et guéris mon cœur.
Nous savons, Seigneur Jésus,
que Tu le fais toujours quand nous Te le demandons ;
et moi je Te le demande avec Marie, notre Mère,
qui était aux noces de Cana.
Et lorsque le vin est venu à manquer,
Tu as répondu à son désir
en changeant l'eau en vin.
Change aussi mon cœur
et donne-moi un cœur généreux,
un cœur humble et plein de bonté,
un cœur nouveau.
Fais surgir en moi
les fruits de ta présence.
Donne-moi les fruits de ton Esprit,
qui sont amour, paix et joie.

Que descende sur moi
l'esprit des Béatitudes,
pour que je puisse goûter
et chercher Dieu chaque jour,
en vivant sans complexes et sans troubles
avec les autres, avec ma famille et mes frères.

Je Te rends grâces, ô Père,
pour ce que Tu accomplis aujourd'hui dans ma vie.
Je Te remercie de tout mon cœur,
parce que Tu me guéris, me délivres,
et parce qu'en brisant mes chaînes Tu me rends libre.

Merci, Seigneur Jésus,
parce que je suis le temple de ton Esprit
et ce temple ne peut plus se détruire
puisqu'il est la maison de Dieu.
Je Te remercie, Esprit Saint, pour la foi,
pour l'amour que tu as mis en mon cœur.

Béni et loué sois-Tu, ô Seigneur. Amen.

Père Émilien Tardif

Quand déclinera ma vie. flecheHaute

Mon ami le plus ancien,
mon ami fidèle, mien jusqu'à la mort,
tu es toujours à mes côtés,
toi à qui le Créateur a confié mon âme.
Tu seras toujours près de moi,
quand déclinera ma vie.

Ennemi vigilant et jaloux du doute,
de l'impatience et de la tristesse.
Mien, tu seras toujours,
ô frère de mon âme,
quand tu m'introduiras toi-même
dans la demeure du Seigneur.

cardinal Newman

Par Charles de Foucauld. flecheHaute

Mon Père, je m'abandonne à toi :
fais de moi ce qu'il te plaira.
Quoi que tu fasses, je te remercie.
Je suis prêt à tout, j'accepte tout,
pourvu que ta volonté se fasse en moi,
en toutes tes créatures.
Je ne désire rien d'autre,
ô mon Dieu.

Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
avec tout l'amour de mon cœur, parce que je t'aime,
et que ce m'est un besoin d'amour de me donner,
de me remettre entre tes mains sans mesure,
avec une infinie confiance, car tu es mon Père.

Pour aller plus loin. flecheHaute

Et moi, dit Dieu, je vois bien que vous êtes tous en train de vieillir.
Tous les jours je reçois le message de vos prières.
Je vois bien vos cheveux blancs,
je vois bien que les escaliers sont plus hauts qu'avant,
je vois bien que votre vue baisse…

Mais mon fils n'a jamais pu connaître l'âge de l'arthrose,
il était mort avant.

Alors, c'est à vous que je fais appel, dit Dieu.
Mais je ne vous mentirai pas, dit Dieu.
Je ne vous dirai pas que vous êtes éternellement jeunes,
je ne prétendrai pas que vous n'avez pas changé
et que vous avez toujours vingt ans!

Je ne sais pas pourquoi tout le monde veut s'imaginer
que ceux qui vieillissent sont tout juste bons à être mis au rancart!

Laissez-les dire, dit Dieu,
moi je sais bien que j'ai trop besoin de vous.
Tout ce que mon fils n'a pas eu le droit de vivre,
c'est vous qui êtes en train de le vivre.
Tout cet amour que mon fils n'a pas eu le temps de planter en vieillissant,
c'est vous qui l'inventez.
Toute cette espérance que mon Fils n'a pas eu le temps de semer,
c'est sur vous que je compte pour la faire pousser…

Il passe le temps. flecheHaute

Il passe, il passe, le temps qu'il me reste.
Aide-moi, Seigneur, à le vivre en demeurant près de toi.
Il passe et il m'est inconnu, le temps qu'il me reste.
Aide-moi à  le vivre dans la confiance.
Il passe et je le sais fragile, le temps qu'il me reste.
Aide-moi, Seigneur, à le vivre en m'appuyant sur toi.
Il passe et passe vite, le temps qu'il me reste.
Aide-moi à en faire une hymne à  la joie.

Il passe et parfois il m'effraie, le temps qu'il me reste.
Aide-moi, Seigneur, à  le vivre dans l'espérance.
Il passe et il est un don de toi, le temps qu'il me reste.
Aide-moi à le vivre pour ta plus grande gloire.
Il passe, il passe, le temps qu'il me reste.
Je t'en prie, Seigneur, qu'il me fasse passer en toi.

Dieu très bon. flecheHaute

Dieu très bon, par ton immense miséricorde,
je te supplie de m'accorder la grâce
de t'aimer de tout mon cœur,
au-dessus de tous les hommes, de toutes les choses.
Accorde-moi d'estimer toutes les sortes de vie,
de respecter tous les hommes,
de ne juger et de ne mépriser personne.
Aide-moi à savoir me tenir à l'écoute,
à ne plus chercher à plaire à qui que ce soit en dehors de toi, Seigneur,
et à n'avoir peur de déplaire à personne, sinon à toi.
Qu'en tout je veuille seulement poursuivre ta gloire et ta volonté.

Jean Ruysbrœck (1293-1381)

De Karl Barth. flecheHaute

Seigneur, nous déposons devant toi tous nos soucis,
afin que tu t'en préoccupes ;
notre inquiétude,
afin que tu l'apaises ;
nos espoirs et nos vœux,
afin que soit faite ta volonté et non la nôtre ;
nos péchés,
afin que tu les pardonnes ;
nos pensées,
afin que tu les purifies ;
toute notre vie terrestre,
afin que tu la conduises
à la résurection et à la Vie éternelle.
Amen

fatima. flecheHaute

« Ô mon Jésus, p
ardonnez-nous nos péchés,
préservez-nous du feu de l'enfer,
et conduisez au Ciel toutes les âmes,
surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. »

lumen fidei. flecheHaute

Ô Mère, aide notre foi!
Ouvre notre écoute à la Parole, pour que
nous reconnaissions la voix de Dieu et son appel.
Éveille en nous le désir de suivre ses pas, en
sortant de notre terre et en accueillant sa promesse.
Aide-nous à nous laisser toucher par son
amour, pour que nous puissions le toucher parla foi.

Aide-nous à nous confier pleinement à Lui,
à croire en son amour, surtout dans les moments
de tribulations et de croix, quand notre foi est
appelée à mûrir.

Sème dans notre foi la joie du Ressuscité.
Rappelle-nous que celui qui croit n'est jamais seul.
Enseigne-nous à regarder avec les yeux de Jésus,
pour qu'il soit lumière sur notre chemin.

Et que cette lumière de la foi grandisse toujours
en nous jusqu'à ce qu'arrive ce jour sans couchant,
qui est le Christ lui-même,
ton Fils, notre Seigneur

Notre -Dame de Fourvière. flecheHaute

Notre-Dame de Fourvière
Vierge immaculée, Bienheureuse et Immaculée Mère de Dieu,
à Fourvière, tu es représentée les bras ouverts,
comme pour embrasser la ville et tout le diocèse de Lyon.
Tu es vénérée par un peuple qui, dans son histoire,
a su trouver auprès de toi
le bon conseil et le secours dans les épreuves.
À notre tour, nous nous tournons vers toi avec confiance.
Réconforte et soutiens toutes les familles,
surtout celles qui sont en difficulté.
Obtiens de Dieu qu'elles vivent dans la bonne santé,
la concorde et l'affection.
Qu'elles sachent se tourner vers le Christ
et découvrent le bonheur simple de la prière qui rythme la vie.
« Prie pour nous », pour les enfants et les jeunes,
pour les parents et les grands parents.
Prie pour ceux qui se préparent au sacrement de Mariage
et pour ceux que dieu appelle à se consacrer à lui.
Aide les jeunes couples à bâtir leur amour
sur le Christ, notre Rocher.
Donne tendresse et consolation aux personnes seules ou séparées.
Comme tu en as donné l'exemple aux noces de Cana,
rends-nous attentifs aux besoins des hommes
et à tout ce qui fait leur vie.
Veille à ce que nous ne manquions de rien
et à ce que le bon vin de l'Évangile coule toujours
au milieu de nous, comme source de joie.
Avec toi, nous chantons la miséricorde du Seigneur
qui s'étend d'âge en âge
et qui veille sut les humbles, les pauvres et les petits.
Chaque soir,
ton chant d'action de grâce devient le nôtre :
MAGNIFICAT

Prière du cardinal Barbarin - Archevêque de Lyon - 27 mai 2008

Thérèse d'Avila. flecheHaute

« Quel mal, ô mon Sauveur, n'arrive-t-il point de ne se pas représenter cette vérité, et de s'imaginer qu'il puisse y avoir quelque chose de secret de ce qui se fait contre votre volonté! Pour moi je suis persuadée que l'on éviterait beaucoup de maux, si l'on se mettait fortement dans l'esprit que ce qui nous importe n'est pas de cacher nos fautes aux hommes, mais de prendre garde à ne rien faire qui vous soit désagréable. »

« Ô mon Dieu, par quelles voies votre majesté me disposait-elle à l'état auquel vous m'appeliez, en me contraignant, contre ma propre volonté, de me faire violence! Que vous soyez béni éternellement. Amen. »

Laudato 'si. flecheHaute

Nous te louons, Père, avec toutes tes créatures,
qui sont sorties de ta main puissante.
Elles sont tiennes, et sont remplies de ta présence comme de ta tendresse.
Loué sois-tu.
Fils de Dieu, Jésus,
toutes choses ont été créées par toi.
Tu t'es formé dans le sein maternel de Marie,
tu as fait partie de cette terre,
et tu as regardé ce monde avec des yeux humains.
Aujourd'hui tu es vivant en chaque créature
avec ta gloire de ressuscité.
Loué sois-tu.
Esprit-Saint, qui par ta lumière
orientes ce monde vers l'amour du Père
et accompagnes le gémissement de la création,
tu vis aussi dans nos cœurs
pour nous inciter au bien.
Loué sois-tu.
Ô Dieu, Un et Trine,
communauté sublime d'amour infini,
apprends-nous à te contempler
dans la beauté de l'univers,
où tout nous parle de toi.
Éveille notre louange et notre gratitude
pour chaque être que tu as créé.
Donne-nous la grâce
de nous sentir intimement unis à tout ce qui existe.
Dieu d'amour, montre-nous
notre place dans ce monde
comme instruments de ton affection
pour tous les êtres de cette terre,
parce qu'aucun n'est oublié de toi.
Illumine les détenteurs du pouvoir et de l'argent
pour qu'ils se gardent du péché de l'indifférence,
aiment le bien commun, promeuvent les faibles,
et prennent soin de ce monde que nous habitons.
Les pauvres et la terre implorent :
Seigneur, saisis-nous
par ta puissance et ta lumière
pour protéger toute vie,
pour préparer un avenir meilleur,
pour que vienne
ton Règne de justice, de paix, d'amour et de beauté.
Loué sois-tu.
Amen.

Laudato si', In Fine, François pape

Récite ton chapelet. flecheHaute

Récite ton chapelet, dit DIEU,
et ne te soucie pas de ce que raconte tel écervelé :
que c'est une dévotion passée et qu'on va abandonner.

Cette pière-là, je te le dis
est un rayon de l'Evangile :
on ne me le changera pas.

Ce que j'aime dans le chapelet, dit Dieu,
c'est qu'il est simple et qu'il est humble.
Comme fut mon Fils.
Comme fut ma Mère.

Récite ton chapelet : tu trouveras à tes côtés
toute la compagnie rassemblée en l'Evangile :
la pauvre veuve qui n'a pas fait d'études
et le publicain repentant qui ne sait plus son catéchisme,
la pécheresse effrayée qu'on voudrait accabler,
et tous les éclopés que leur foi a sauvés,
et les bons vieux bergers, comme ceux de Bethléem,
qui découvrent mon Fils et sa Mère…

Récite ton chapelet, dit Dieu,
il faut que votre prière tourne, tourne et retourne,
comme font entre vos doigts les grains du chapelet.

Alors, quand je voudrai, je vous l'assure,
vous recevrez la bonne nourriture,
qui affermit le cœur et rassure l'âme.

Allons, dit Dieu, récitez votre chapelet
et gardez l'esprit en paix.

Charles Péguy

Pour une belle vieillesse. flecheHaute

Seigneur,
qui avez partagé la vie de l'homme en étapes
et qui avez fait la vieillesse,
ne permettez pas que je devienne
un de ces vieux grognons,
toujours en train de dénigrer,
de rouspéter, de ronchonner,
attristants pour eux-mêmes,
insupportables aux autres.
Gardez-moi le sourire et le rire,
même s'ils ouvrent une bouche édentée
ou découvrent des dents artificielles.
Gardez-moi le sens de l'humour,
qui remet les choses, les gens
-et moi-même- à leur juste place

Seigneur,
qui avez planté dans ma poitrine un cœur de chair
pour aimer et être aimé,
un cœur semblable au Cœur de votre Fils,
ne permettez pas
que je devienne un vieillard égoïste,
sans cesse travaillé par la crainte
du manque et des courants d'air.
Gardez-moi un cœur ouvert,
une main toujours prête à serrer d'autres mains
et à s'ouvrir pour le don.

Faites de moi, Seigneur, un vieillard généreux,
qui partage ses quatre sous
avec ceux qui n'ont point de terre,
qui caresse au passage les chiens et les chats,
qui sourit aux petits enfants,
et émiette du pain aux moineaux
dans les jardins publics.

Seigneur, éternel présent,
faites que je revive mon passé avec joie,
mais que je sache comprendre
et aimer cet aujourd'hui,
qui est vôtre comme le passé et l'avenir.
Faites de moi, Seigneur,
un vieillard qui n'a pas oublié sa jeunesse
et que rajeunit la jeunesse des autres.

Seigneur, qui avez fixé les saisons de l'année
et celles de la vie
faites que je sois un homme de toutes les saisons.
Je ne vous demande pas le bonheur,
car je sais trop que nulle saison ne l'apporte,
pas même le printemps.
Je vous demande simplement
que mon arrière saison soit belle,
afin qu'elle porte témoignage à votre beauté

Joseph Folliet, prêtre du Prado

Prière du vieillard. flecheHaute

Bénis, Seigneur, ceux qui comprennent
mes pas hésitants et ma main tremblante.
Bénis ceux qui savent qu'aujourd'hui
mes oreilles vont peiner pour entendre.
Bénis ceux qui paraissent accepter
ma vue basse et mon esprit ralenti.
Bénis ceux qui détournent les yeux
s'il m'arrive de renverser mon café, le matin.
Bénis ceux qui ne disent jamais :
« c'est la seconde fois de la journée
que vous racontez la même histoire. »
Bénis ceux qui ont le don
de me faire évoquer les jours heureux d'autrefois.
Bénis ceux qui font de moi
un être aimé, respecté, et non abandonné.
Bénis ceux qui devinent que je ne sais plus
comment trouver la force de porter ma croix.
Bénis ceux qui m'offrent des fragments de leur temps
et qui viennent près de moi quand je suis souffrant.
Bénis ceux qui adoucissent par leur amour
les jours qui me restent à vivre
en ce dernier voyage vers la Maison du Père.
Bénis ceux qui seront près de moi au moment du trépas.
Quand je serai entré dans la Vie Eternelle
je me souviendrai d'eux auprès du Seigneur Jésus.

Isabelle

Entre tes mains. flecheHaute

J'ai tout remis entre tes mains :
ce qui m'accable et qui me peine,
ce qui m'angoisse et qui me gêne,
et le souci du lendemain.
J'ai tout remis entre tes mains.

J'ai tout remis entre tes mains :
le lourd fardeau traîné naguère,
ce que je pleure, ce que j'espère,
et le pourquoi de mon destin.
J'ai tout remis entre tes mains.

J'ai tout remis entre tes mains :
que ce soit la joie, la tristesse,
la pauvreté ou la richesse,
et tout ce qu'à ce jour j'ai craint.
J'ai tout remis entre tes mains.

J'ai tout remis entre tes mains :
que ce soit la mort ou la vie,
la santé ou la maladie,
le commencement ou la fin.
J'ai tout remis entre tes mains.

Marie Henrioud

Prière pour l'unité des chrétiens. flecheHaute

Seigneur Jésus, à la veille de mourir pour nous,
Tu as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un,
Comme toi en ton Père et ton Père en toi
Fais-nous donc ressentir jusqu’à la douleur
L’infidélité de notre désunion
Donne-nous la loyauté de reconnaître
Et le courage de rejeter
Ce qui se cache en nous d’indifférence, de méfiance
Et même d’hostilités mutuelles
Accorde-nous de nous rencontrer en toi
Afin que monte incessamment de nos âmes et de nos lèvres
La prière pour l’unité des chrétiens
Telle que tu la veux, par les moyens que tu veux
En toi, qui es la Charité parfaite
Fais-nous trouver la voie qui conduit à l’unité
Dans l’obéissance à ton amour et à ta vérité

Paul Couturier